Comment j'ai boycotté Noël (et survécu à l'Alaska)

Comment j'ai boycotté Noël (et survécu à l'Alaska)

— J’ai aimé mon deuxième mari, dit-elle. Il m’offrait des chocolats après chaque dispute.
Patty et moi lui adressons une moue appréciatrice. Le chocolat étant, toutes générations confondues, un remède contre les maux féminins.
— Il avait toujours des attentions pour moi, reprend-elle. Ce n’est que lorsque je l’ai perdu que je me suis rendu compte d’à quel point ce genre de détails fait la qualité d’une relation.